Uji 宇治, préfecture de Kyôto

La ville de Uji 宇治 se situe dans la préfecture de Kyôto, pas loin de cette même ville. La proximité de Kyôto et de Nara font que Uji est une ville peu connue des touristes étrangers. Elle de ce fait épargner par le tourisme de masse et plait aux japonais pour son calme. Mais le charme de cette ville ne se résume pas à ça. Elle est aussi un lieu historique important. Elle abrite le Byodo In et son Hall du Phénix, un célèbre temple bouddhique (gravé derrière la pièce de 10 yens) et pour être le lieu de l ‘action de plusieurs chapitres du livre le « Genji Monogatari (en français traduit sous le titre « le dit du Genji »).

Accès

Pour ma part je suis parti d’Osaka de la gare de Tengachaya pour me rendre là-bas. Changement à Kitahata puis Chushojima puis Uji. Le trajet dure 1H pour 560 yen.

Depuis Kyoto vous aurez 30 minutes de train pour moins de 400 yen.

Vous pouvez donc facilement faire comme moi et considérer Uji comme une escale depuis Osaka ou Kyoto, si la foule ou la chaleur estivale devient insupportable!

A la découverte de la ville

uji bashi1
En arrivant depuis la gare on remarque le superbe pont qui nous permet de traverser la rivière Ujigawa et qui sépare la ville en deux parties : Uji bashi. D’un côté une partie plutôt résidentielle avec plusieurs temples autour et de l’autre la partie plutôt commerçante de la ville où se trouve le Byodo In 平等院.

Le Byodo In 平等院. : ancienne résidence impériale qui devint un temple bouddhiste.

byodoin

Ce temple bouddhiste a été construit par Fujiwara no Yorimichi en 1052. En 1053 le Hô-dô (hall du phénix) est finalement achevé. Ce hall est la dernière partie resté intacte du bâtiment d’origine, les autres parties ont été détruites en 1336 lors de la guerre civile. Sur le toit du Hall on peut observer deux phénix qui se font face.

phoenix
Les deux Phoenix du Byodo In

Le hall est entouré par un superbe jardin avec un étang. Lors de la visite on peut également visiter un petit musée, le Hoshokan, où sont réunis de nombreux trésors du Byodo in : une cloche du temple, les deux phénix originaux et vingt six statues de Boddhisattvas sur des nuages. Par contre, pour rentrer à l’intérieur du hall du Phénix il faut payer 500 yens en plus du prix de la visite et les photos sont interdites (tout comme dans le musée). Je n’ai donc pas pris cette option car on le voyait d’assez près de l’extérieur et les explications serait forcément tout en japonais.

Uji, un des paysages de Dit de Genji

Le Dit du Genji ou  Genji monogatari est considéré comme un roman majeur de la littérature japonaise. Ecrit par une femme, Murasaki Shikibu 紫式部, à l’époque Heian, il raconte l’histoire d’un descendant de l’empereur qui ne peut succéder à son père. Les historiens estiment qu’une partie de ce livre a été écrit à Uji : on retrouve des similitudes dans les bâtiments et les paysages.

genji1
Statue de Murasaki Shikibu

Ainsi, pour continuer la visite de la ville je suis repassé sur le pont pour traverser la rivière et explorer les temples qui sont près des habitations, un peu cachés par des arbres. Dans cette partie on peut visiter le musée du « Genji monogatari » qui présente le livre en lui-même et la pensée développée à travers cette œuvre. On peut louer gratuitement  un audioguide en anglais ce qui aide à la compréhension. Dans la première partie on nous montre des scènes de vie de l’époque Heian (période durant laquelle se passe le livre), avec notamment des maquettes de maisons traditionnelles japonaises. Une autre partie présente des passages du livre avec des explications toutes en japonais mais pas en anglais. On peut également voir un petit film représentant plusieurs scènes du livre. La visite s’effectue en 1h environ et coûte 500 yens.

rivière1

Pour terminer la journée, on peut se balader le long de la rivière (à Uji koen naka no shima), apprécier le paysage en dégustant des dango au thé vert (spécialité locale). Uji est une ville calme typique des campagnes japonaises où il fait bon se relaxer et passer une agréable journée en dehors des grandes métropoles nipponnes.

ville

Damien.

Un grand merci à Damien qui a rédigé cet article et bien voulu partager ses photos afin de vous faire découvrir un morceau de son voyage au Japon. 

Si vous voulez parler de votre expérience…par ici!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :