Ôsaka 大阪市

Accès

Depuis Tokyo, avec le shinkansen, il vous faut environ 3h et 13500¥.

Depuis Kyôto : en shinkansen (15 min / 2730¥) / avec la ligne JR shinkaisoku (28min/540¥) / avec la ligne Hankyû (44min/390¥) / la ligne Keihan(51min/400¥). Les gares d’arrivées et de départ sont à reagrder en fonction de la ligne que vous prennez.

Hébergement :

Le Japon n’est pas un pays ou on peut difficilement « improviser ». Généralement, on finit par payer bien plus cher… ou ne rien trouver du tout. Essayer de trouver une chambre le jour même au Japon est donc un peu risqué (à moins qu’un manga café ne vous rebute pas!) et surtout a Osaka en pleine période de festival de Tenjin Matsuri.

Au dernier moment, nous avons déniché une chambre bradée dans l’un des meilleurs hôtels d’Osaka, la St Regis. C’est un hôtel excellent et le rapport qualité/prix et très bon si vous trouvez une chambre en promotion. en temps normal, il faut compter 200 euros par personne pour une nuit.

Voici le lien vers un regroupement d’hôtel et ryokan où vous pouvez trouver des chambre à 12000¥ pour deux personnes avec bain chaud.

Si vous êtes serré niveau budget voici un site qui vous aidera à faire votre choix pour une auberge de jeunesse, ou encore des idées données par le site Tsunagu

Restaurant : Osteria Luce

Osaka Chuo­ku, Osaka Higashishinsaibashi 1­16­13 Matsumura Building 1F

On peut considérer dommage de visiter Osaka et de manger dans un restaurant « italien ». Je serais plutôt d’accord « normalement ». Il faisait très chaud ce midi là, nous avions faim et un restaurant climatisé qui n’avait pas l’air trop mauvais était là : donc essayons…restaurant

Je ne parle pas de ce restaurant pour la qualité de la cuisine (qui était d’ailleurs toute a fait correcte et a un prix raisonnable) mais surtout nous avons été enchanté par la gentillesse de la serveuse et du chef. Le fait de parler un peu de japonais aide évidemment a tisser des liens.

Tenjin Matsuri

Nous avions la chance d’être a Osaka pour l’un des trois grands festivals du japon, la Tenjin Matsuri, les 24 et 25 juillet. Je vous conseille de vous renseignez en avance pour connaître le planning des événements et les meilleurs endroits pour apprécier le festival. Et préparez-vous aux températures souvent très élevées et à affronter une foule énorme. Mais c’est quand-même intéressant…

foule

Où et comment?
matsuri
Préparation du festival

Le festival débute au sanctuaire d’Osaka Tenmangu, Kita-ku, puis de poursuit en une grande parade dans les rues.

C’est 5 mn à pied de la gare Osaka Tenmangu (à une trentaine de minutes de la gare JR de Shin-Osaka sur la ligne JR Tozai) ou de la station Minamimorimachi (sortie 4-B) sur les lignes Sakaisuji et Tanimachi.

Hozenji (法善寺) yokocho

hozenji1

Une petite ruelle très sympathique, plein d’izakayas et de petits restaurants, non loin de la foule autour de Dotonbori, mais avec une ambiance calme, presque d’autrefois.

Shinseikai (新世界) – ‘New World’ district

C’est un quartier populaire qui est resté un peu a l’écart du développement de la reste de la ville. La réputation du secteur n’est pas très bonne et on dit que certains résidents d’Osaka évitent même d’y aller…mais bon, je n’ai rien vu inquiétant !

Quand on ajoute d’existence des salles de Shogi et Go, j’étais bien obligé d’aller voir ce qui se passe. Le centre d’intérêt est Jan-Jan Yokocho (ジャン ジャン 横丁), une galerie couverte pKushikatsuleine de petits restaurants, dont la spécialité est le Kushikatsu (かつ), de la viande brochée et frit (‘kushi’ veut dire brochette, on n’a pas trop besoin d’étudier les kanjis pour deviner la signification de celui-la!)

J’ai réussi a négocier l’entrée dans une salle de Shogi et même l’accord de prendre une seul photo sans flash (ci-dessous). C’est un drôle de lieu – il n’y a que des hommes, ils sont tous plutôt âgés et ils fument tous d’une manière quasi-continue. Donc, une épaisse fumée flotte au dessus les joueurs. Ils n’ont manifestement pas l’habitude de voir des touristes. Je crois que si on ne sait pas demander gentillement en japonais si on peut entrer, ce n’est pas la peine d’essayer. Mais une fois dedans, personne ne m’a prêté la moindre attention. Arès, je suis allé pousser la porte d’une autre salle de shogi et peu plus loin. La même demande: « すみません、見ることができますか »(« sumimasen, miru koto ga dekimasuka? » : « excusez-moi, est-ce que je pourrais regarder? »), a essuyé cette-fois une réponse un peu sec… « いいえ » (iié : « non ») Bon, d’accord, merci ! Au moins a Osaka, on est clairement informé si les gens ne sont pas d’accord !

sh

Kansei Airport

Nous avons choisi l’hôtel Nikko à l’aéroport de Kansei pour faciliter notre départ, il permet de se rendre au terminal depuis l’hôtel a pied. Mais comme la plupart des hôtels aux aéroports, le rapport qualité/prix n’est pas terrible. Au vue de la qualité des transports du centre ville d’Osaka a l’aéroport, je pense qu’il est préférable de rester en centre ville, profiter un peu plus d’Osaka et se rendre a l’aéroport par train ou bus, même s’il faut se lever un peu tôt…(compter environ 40 mins en train depuis Namba).

Un grand merci à Marc qui a écrit cet article après sa visite d’Ôsaka en juillet 2014!

Voici un article du blog mochisucre qui vous donne des idées si vous passez une nuit à Ôsaka 😉

Sources : japan-guide.com / japoninfos.com

Photo kushikatsu : snipview.com 

Publicités

4 réflexions sur “ Ôsaka 大阪市 ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :