Archives pour la catégorie Société nippone : derrière la laque

Parce que le Japon est comme n’importe quel pays du monde : imparfait.

Comémoration cinématographique de Fukushima

La Maison de la Culture du Japon à Paris nous offre deux documentaires en Mars prochain, entre le 10 et le 12, date commémorative de la catastrophe nucléaire de Fukushima, le 11 Mars 2011. Les entrées pour les deux documentaires sont gratuites.

VISITFUKUSHIMADAIICHI.COM

« « Cinq ans après la triple catastrophe du 11 mars 2011, aimeriez-vous visiter la zone interdite de Fukushima ? Nous allons là où vous ne pouvez pas aller. Seriez-vous tenter pour faire du tourisme nucléaire utile ?  Venez travailler à la centrale en démantèlement. Vous aurez toutes les informations dans notre city guide de tourisme extrême à Fukushima. » Un webdoc présenté en avant-première. » Lire la suite Comémoration cinématographique de Fukushima

Publicités

Photographie de rue : Shin Noguchi

« Street photography always projects the « truth ». The « truth » that I talk about isn’t necessarily that I can see, but they also exist in society, in street, in people’s life. and I always try to capture this reality beyond my own values and viewpoint/perspective. »

« La photographie de rue protège la « vérité ». Cette « vérité » dont je parle n’est pas forcément ce que je vois, elle existe aussi dans la société, dans la rue, dans la vie des gens. J’essaie toujours de capturer cette réalité par delà mes propres valeurs et attentes » Lire la suite Photographie de rue : Shin Noguchi

Keiishiro Hirano : qu’est-ce qu’être soi?

Voici ce que j’ai retenu de l’interview sur France Culture de l’écrivain Keiishiro Hirano.

Petit biographie pour commencer… merci Wikipedia!

téléchargement« Né le 22 juin 1975 dans la préfecture d’Aichi, Hirano Keiichirō cultive une langue rare et riche, incorporant parfois des éléments archaïques. Il revendique ouvertement l’influence de Mircea Eliade et surtout celle deYukio Mishima. Lire la suite Keiishiro Hirano : qu’est-ce qu’être soi?

Hideo Furukawa : imagination, peur de la critique et construction du peuple japonais.

France Culture entamait le 18 Janvier au soir un cycle d’une semaine sur le Japon lors de son émission Hors-Champs. Je vais essayer de retranscrire ce que j’ai retenu des différentes interventions.

Hideo Furukawa ouvre le bal. Lire la suite Hideo Furukawa : imagination, peur de la critique et construction du peuple japonais.

Les konbini vu par une japonaise

Voici un article très intéressant sur les épiceries japonaises, konbini コンビニ,  qui ont la réputation d’être très pratique vu leur proximité et leurs horaires. Je trouve qu’avoir le point de vue de quelqu’un pour qui il est courant de voir des magasins ouverts tous les jours et à toutes heures permet de mettre en perspective le changement des lois et surtout des mentalités en France. A bon entendeur…

La supérette japonaise est-elle vraiment pratique ? Lire la suite Les konbini vu par une japonaise

No Go Zone – Fukushima

Guillaume Bression et Carlos Ayesta ont travaillé à plusieurs reprises à Fukushima. De leur travail photographique ressort beaucoup de clichés, de séries très différentes, reprenant ce qu’ils ont pu voir, expérimenté ou bien créer là-bas.

Leur travail a été récompensé et ils seront exposés à l’espace Nexus Hall de Chanel à Tokyo en juin 2016. Lire la suite No Go Zone – Fukushima

La mémoire des Hibakusha

Cette année nous commémorons les 70 ans des bombes atomiques d’Hiroshima et Nagasaki.  6 Août 1945 et 9 Août 1945.

Les-derniers-hibakushas.jpeg
Web documentaire d’Arte

Hibakusha 被爆者 signifie rescapé de la guerre, survivants. La chaîne d’Arte diffuse sur son site internet un web documentaire très bien fait qui peut servir de base à un approfondissement nécessaire sur cette violente période. Quelques témoignages, des vidéos présentant Hiroshima aujourd’hui. Lire la suite La mémoire des Hibakusha

Kizuna pour Naoto : le lien du vivant

Après vous avoir introduit Monsieur Naoto ici, je vous donne aujourd’hui l’interview que j’ai fait de Sophie Mouton-Brisse, cette journaliste qui a crée Kizuna pour Naoto. Cette association a pour but de recueillir des fonds afin que Naoto puisse continuer de nourrir et de soigner les animaux qui comme lui, n’ont pas désertés la zone contaminée de Fukushima.

Je reste en contact avec cette femme qui a réussit à soulever 5240 euros à ce jour. Le site internet de l’association, kizunafornaoto.com, un lien pour Naoto, permet de faire des dons mais aussi de suivre Naoto au Japon, de rencontrer des gens intéressés et émus par son combat. Lire la suite Kizuna pour Naoto : le lien du vivant

Retour à Fukushima sur ARTE

Le jeudi 08 Mai, ARTE diffuse un documentaire sur la zone interdite de Fukushima.

Un extrait de deux minutes vous est proposé sur leur site

Voici un blog très bien, qui se consacre à la catastrophe et à relayer l’informations sur ce qui se passe aujourd’hui. C’est à travers ce blog que j’ai découvert Naoto, le dernier homme de Fukushima.

L’image de couverture vient de ce blog. Elle représente deux époux devant un panneau « Le nucléaire : une énergie pour un futur radieux », à Futaba, une ville qu’aujourd’hui ils ne peuvent plus habiter.