Mon Japon 1/2

Quand je tombe sur un magazine traitant du Japon, une photo pour une agence de voyage, quand je croise des touristes japonais, mon corps se sert et mon Japon me revient.

Il y a les images, les souvenirs. Tel sanctuaire, tel visage. Et il y a ces sentiments entremêlés qui datent d’avant que j’y sois allée, de durant mon séjour là bas et de cette toile de fond qui s’est dressée après mon retour. Une appartenance. Une appartenance qui va au delà de la ressemblance physique, qui n’a ni queue ni tête. Je veux dire, née en France, élevée en France, pourquoi se sentir une part japonaise? Une attirance qui c’est nouée de nostalgie.

Je vois ce magazine en début de semaine, je le feuillette : le mont Fuji, les onsens, le taiko, unE geisha. Toujours les même thèmes, les mêmes articles, les mêmes photos. Quand je vois ça, je sens ce trésor au fond de ma poitrine, mon Japon, qui brille et me réchauffe. L’air du Japon, la poitrine qui se soulève en apercevant Fuji san, la quiétude dans le brouhaha de la langue nippone, le regard curieux face aux bizarreries incompréhensibles d’une culture qui n’est pas la notre, le ravissement d’une esthétique discrète à chaque regard furtif, les prix en yen, et les odeurs de nourritures à chaque coin de rue. Ce trésor, c’est de savoir le Japon pour y avoir plongé mon corps et mes sens. Si peu mais déjà assez longtemps pour en avoir la marque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s