Quand les fantômes japonais rencontrent l’occident

Je reviens sur la session de Je Dis Japon! à l’ATMPJ samedi dernier. L’intervenant a essayé de nous dire pourquoi nous, occidentaux, ne trouvions souvent pas effrayant les fantômes japonais au cinéma.

Que sont les fantômes?

Fantôme se dit yûrei  et s’écrit 幽霊. L’élément de l’eau est souvent présent lors de leur passage, synonyme de leur présence

Tout d’abord il y a trois faits inhérents à la condition de fantôme :

  • il faut avoir été humain
  • il faut être mort
  • les fantômes gardent leur apparence humaine

25c229ef0b84e4532d6919be6feec26d

 

Il ne faut pas confondre fantômes et yokai qui n’a jamais rien eu d’humain!  Je veux dire par là que si les rituels bouddhiques sont respectés dans le délais de 49 jours suivant la mort, que si leur mort n’a pas été violente, il n’y a aucune raison qu’un esprit devienne un fantôme. En revanche, si un mort devient fantôme il touche tout se qui le sépare de sa vengeance.

Ils sont là pour se venger ou pour exprimer leur volonté d’accéder au respect de leur sépulture. Si quelqu’un se trouve sur leur chemin, il souffrira des conséquences.

Traditionnellement, à quoi ils ressemblent?

Ils sont vêtus de blanc qui est la couleur de l’habit dont les vivants revêtent leur mort.

Les femmes ont les cheveux détaché et mal coiffés. A l’ère Edo, on détachait les cheveux des femmes nobles qui de leur vivant les portaient toujours relevés en chignon.

Ils n’ont ni pieds ni jambes…pour mieux flotter!

5e589a05505750429ee061d343ebf715On appelle les fantômes féminin onryo 怨霊,  ubume 産女 les femmes mortes enceintes ou étant morte alors que leur enfant était très jeune, goryo 御霊 les guerriers morts au combat et funayūrei 船幽霊  ceux morts en mer (ne leur donnez pas le hishaku servant à vider l’eau sur les bateau, ils s’en serviront pour remplir l’embarcation d’eau de mer jusqu’à ce qu’il coule!)

Alors, pourquoi les fantômes du cinéma ne nous effraient pas?

Parce que ce n’est pas dans notre culture. Encore aujourd’hui, les japonais craignent les fantômes car ils y croient. Le Japon moderne est plein d’histoires de fantômes, de ces femmes qui volent, les mains en avant, en quêtes du coupable de leur malheur. Et, dans la mesure où eux y croient, la simple évocation d’un fantôme au cinéma leur est très dure.

téléchargement (1)
The Ring

Peu importe les effets spéciaux ratés, le peu de crédibilité dans le jeu des acteurs, peu importe que tout ceux qui se font tuer auraient eu largement le temps de s’enfuir, puisque les fantômes existent.

Ne soyez pas étonné si vous voyez des japonais chercher quelque chose du regard dans les saules pleureurs lors de balades prêt d’une rivière : les fantômes restent dans ces arbres.

Et nous, nous n’y croyons plus. Nous trouvons donc peu crédibles les scènes d’angoisses qui terrifient les japonais!

Aller plus loin

Si vous voulez lire des histoires de fantômes, je vous conseille Lafcadio Hearn, Fantômes du Japon, mais vous n’aurez pas que des histoires de fantômes! Elles sont courtes, sans trop de styles. Il a recueillit fin 19e des histoires un peu partout au Japon qu’il a retranscrit dans ces pages.

En films vous aurez les Contes de lune vague après la pluie (1953) de Kenji Mizoguchi, Kwaidan (1963) de Masaki Kobayashi,  Ring (1998) et Dark Water (2002) de Hideo Nakata, Ju on (2002) de Takashi Shimizu et bien d’autres!

les contes de la lune vague après la pluie téléchargement (4) téléchargement (5)

the-ring-japan-poster-1 téléchargement (6)

Un grand merci à Laurent, professeur de japonais à l’ATMPJ pour son intervention et son aide pour la rédaction de cet article.

 

Sources : paranormal-encyclopedie.com

Photos : manga-wallpaper.com / pinterest.com / bodycinema.blog.lemonde.fr / allocine.fr / filmaffinity.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s