Gyoza : recette de farce maison

J’aime la cuisine japonaise globalement, et j’aime la cuisine simple. Le gyoza allie très bien ces deux qualités. Quand je suis allé au Japon, je pouvais manger dans n’importe quel restaurant, tant qu’il servait des gyozas. De retour en France, il m’arrive parfois d’en acheter des surgelés dans des magasins asiatiques, mais comme beaucoup de produits surgelés, on ne sait pas vraiment ce qu’ils contiennent… Et comme j’aime cuisiner, j’ai essayé d’en faire moi-même. La première fois j’ai suivi une recette à la lettre. Le résultat était sympa mais je n’étais pas vraiment satisfait. Au moins j’avais pu m’approprier le procédé, suffisamment pour adapter la recette à mes goûts lors de la deuxième tentative. Et comme je suis sympa, je partage mon expérience. En précisant quand même que je me suis fortement inspiré de la recette qui se trouve dans le livre de cuisine de Laure Kié : « Izakaya : apéros japonais ».

Ingrédients

 

humidifier1

Je vais commencer par lister les ingrédients, je ne dose pas en gramme mais plutôt à l’œil, l’estimation des proportions en volume me parait plus juste et plus facile à adapter. Donc pour une farce permettant de faire 40 à 50 gyozas (tant qu’à salir la cuisine, autant ne pas le faire à moitié ; surtout que ça se congèle très bien) :

  • Pâte à ravioli asiatique (oui je me suis rabattu sur des pâtes toutes prêtes qui se trouvent dans tout magasin asiatique, car mes tentatives pour la confectionner moi-même furent à chaque fois un échec. Cela-dit, je sais maintenant comment faire de la Patafix maison.)
  • Un gros filet de poulet ou deux petits (entre 200 et 300g. environ) ;
  • Un demi chou vert, où chou chinois (une fois haché, ça doit faire à peu près le même volume que le poulet) ;
  • 2-3 carottes selon la taille, et vos goûts,
  • 1 oignon ;
  • 1 gousse d’ail ;
  • 1 cuillère à soupe de gingembre râpé ;
  • 3 cuillères à soupe de sauce soja ;
  • 3 cuillères à café d’huile de sésame ;
  • Sel, poivre ;

general1

Voici les différentes étapes :

Pour commencer, blanchir le chou une minute dans de l’eau bouillante. Cette étape est facultative, si vous avez la flemme, ou si vous êtes juste étourdi. Et vous pouvez facilement le justifier en expliquant que vous préférez garder un peu le croquant du chou. Un petit truc qui permet de faire passer un oubli pour de la finesse gastronomique.

Ensuite émincer finement la viande et la faire revenir une poêle avec un peu d’huile de sésame, juste assez pour dorer la viande, pas besoin de la cuire complètement.

Emincer le chou et râper les carottes, puis deux possibilités : si vous avez un mixeur vous y mettez tous les ingrédients (je conseille quand même de hacher un peu l’ail et le gingembre avant), et le mélange se fait tout seul ; sinon il vous faudra faire le même boulot au hachoir, ce qui marche tout aussi bien.

appareil1Une fois tout mélangé, gouttez la farce pour ajustez l’assaisonnement comme vous l’entendez. Enfin, vous n’avez plus qu’à remplir les raviolis. Une cuillère à soupe pas trop chargée par ravioli suffit, puis du bout du doigt mouiller le tour de la pate pour bien la recoller quand vous la pliez. Bien que ça se fasse facilement à la main, il existe un outil pratique qui permet de gagner pas mal de temps sur cette étape (cf. photo).

A partir de maintenant vous pouvez les congeler si vous le voulez. Petite astuce : les disposer au congélateur dans une assiette sans qu’ils ne se touchent, puis le mettre en boite ou en sachet une fois qu’ils sont congelés. Vous pouvez les cuire encore congelés

cuisson1La cuisson est assez simple : faire chauffer de l’huile dans une poêle, laisser les raviolis cuire sur une face pendant au moins 10 min à feu vif. Une fois ceux-ci dorés, verser un peu d’eau au fond de la poêle (3-4 min) et couvrir jusqu’à absorption complète de l’eau. Pour finir découvrir et laisser cuire pendant 2 min environ.

 

Et voilà, ça parait long vu comme ça mais c’est une recette très simple, et qui accompagne très bien les apéros !

Nico.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s