Toyo-oka, Hyogo, Nord du Kansai

Dans le Nord du Kansai, cet endroit connu des japonais ne figure pas comme une destination pour les étrangers.

Ce qui retient l’attention de cet endroit, ormis le caractère peu connu, c’est le calme qui s’en dégage. Cette ville est la ville des cigognes. C’est le seul endroit au Japon où vous en verrez, ce qui est signe d’un environnement préservé. Le JapanTimes consacre un article à la ville et à sa politique d’agriculture durable.

Toyooka2Cette ville peut être le point de rayonnement autours d’autres villages où vous trouverez onsens, randonnée, balade en trains, ruelles préservées et d’autres merveilles japonaises.

Je vous laisse découvrir l’article écrit par une de ses résidentes sur nippon.fr, très informatif.

Accès et localisation

(depuis Kyoto, 1h30 / 4000¥)

Il faut à peu près deux heures de train à partir de Kyoto, Osaka ou Kobe pour rejoindre Toyo-oka. La ville est située au milieu d’une région montagneuse, mais le nord de la ville est ouvert à la mer. L’aglomération se compose en réalité de plusieurs petits villages répartis un peu partout sur un vaste territoire. Les paysages sont magnifiques, aussi la région est populaire et fréquentée par les touristes japonais. Ce n’est pas aussi animé que Tokyo, mais si vous aimez le calme et la nature, c’est un bon choix. Pour votre prochain projet de voyage, voici quelques informations pratiques que vous ne pourrez pas trouver ailleurs.

A voir, à faire

maruyamagawa.resizedLe fleuve, appelé Maruyamagawa, est aussi un endroit ideal pour les animaux et les insectes. Lorsque je visite ma ville, je fais souvent des promenades le long du fleuve avec mon mari. On peut apprécier la nature partout.

Une fête appelée  “Yanagi Matsuri” (fête du saule) est tenue chaque année les 1er et 2 Août, avec de magnifiques feux d’artifice.

Les gens de Toyo-oka profitent beaucoup de la nature. Dans les montagnes, on s’amuse à faire du ski en hiver et à faire des randonnées en été. Nous avons de belles plages aussi.  Si vous êtes fatigués, nous avons des stations thermales. Voilà pourquoi nous avons des touristes toute l’année.

Il y a beaucoup de balades à fair, dans la montagne ou dans les bois, pour plus de tranquilité.

Histoire

Comme mentionné précédemment, l’autre nom donné à ma ville est “ville de la cigogne”. Ces cigognes sont un peu différentes que celles des pays occidentaux, elles sont d’ailleurs classées comme cigognes orientaux. Symbole du département de  Hyogo, elles sont enregistrés comme patrimoine naturel national.

white-stork_image5__FT_600_373__.jpg

Autrefois, ces oiseaux étaient partout dans la region Tajima. Mais à cause du développement industriel, ils ont tous disparu dans les années 1970. Aujourd’hui, les gens de Toyo-oka travaillent dur pour sauver ces oiseaux, en protégeant l’environnement naturel. C’est pour cela que ma ville, bien que petite, attire beaucoup d’attention de l’ensemble du Japon.

Voici le lien vers la page officielle de la ville de Toyo oka en anglais

Genbudo

Genbudo est un monument naturel national. Il s’agit d’une grotte formée dans une roche appelée Genbugan. Il y a 1,600,000 ans, du magma a été jeté et refroidi, formant une masse de Genbugan. Ensuite, avec l’erosion voilà 6,000 ans, le Genbugan a été repoussé vers l’extérieur. Les gens ont alors commencé à exploiter la roche et ces grottes ont été formées. Donc, ce n’est pas tout à fait naturel mais plutôt un champ de mine.Seiryudo_in_Genbudo_Park_Toyooka_Hyogo

Accès : A la station JR Genbudô il vous faut traverser la rivière (3min/300¥). entrée du site gratuite.

Kinosaki Onsen

Ce petit village est l’une des stations balnéaires les plus célèbres du Japon. Vous pouvez y profiter d’un beau paysage bien préservé, et vous y fondre en portant un “yukata” (genre de kimono très léger et simple, porté exclusivement en été ). Chaque “ryokan” ( un hôtel traditionnel japonais) vous prête un yukata pour votre séjour. Vous ne regretterez pas d’avoir pris des heures pour aller là-bas,  lorsque vous serez servis un dîner exceptionnel ! Sur votre assiette, vous aurez une grande variété de spécialités locales.

kinosaki

Certains hôtels sont chers, mais vous pouvez trouver quelques ryokans moins chers ou raisonnables.

Le ryokan Mikiya a une longue histoire. Leurs propriétaires ont entamé leurs affaires à l’époque de l’Edo (XVII-XVIIII), et un romancier japonais très célèbre y a logé et a écrit un roman intitulé “Kinosaki ni te” (A Kinosaki), publié en 1917 . (Comptez au minimum 350euros)

Le ryokan Tsutaya est un autre hôtel très remarquable. Katsura Kogoro, (un bushi ou samuraï actif dans les dernières années de l’époque de l’Edo), restait ici en se cachant. Opposant, il était poursuivi par le gouvernement d’Edo de l’époque.

ashi yu

 

Dans la rue de Kinosaki, il y a de petits bains pour les pieds, “Ashi yu” en japonais : Ashi pour les jambes, et yu pour eau chaude

 

Au total, il y a 7 stations thermales majeures, appelées “soto yu“. Un Soto yu est ouvert pour tout le monde, il s’agit d’un osen public. Donc, même sans faire un séjour dans la ville, vous pouvez profiter des bains des soto yu. Chaque bain a des propriétés différentes pour la santé. Vous pouvez faire le tour des soto yu, vêtu de votre yukata et de vos geta, le long du canal de la ville.

Accès : depuis Toyo-oka prenez la JR San in Line, vous y serez en 12 minutes pur 200¥. en venant de Tokyo ou Kyoto vous aurez des infos ici.

Izushi
izushi

Cette ville est surnommée la petite Kyoto. Les maisons et magasins ont été bien préservés, et les ruines du château d’Izushi se trouvent sur le flanc de la montagne. Aujourd’hui, il n’en reste presque plus rien, mais de la colline on peut découvrir un beau panorama de la ville. La spécialité locale à ne pas manquer, ce sont les soba (pâtes de sarrasin).  Il y a des restaurants de soba partout dans cette petite ville, à tel point qu’il est difficile de faire un choix.

 
Soba-sho: C’est notre restaurant de soba favori. Tous les ingredients sont frais. Ils servent des pâtes dans des assiette spéciales en poterie d’Izushi, Izushi-yaki.

J’ai trouvé ce lien vers un théâtre à Izushi le Izushi Eirakukan Theatre, qui semble être vieux et très bien préservé. Aujourd’hui c’est un théâtre kabuki, toujours en activité! Mais vous pouvez visiter cet endroit en dehors des représentations.

—Amanohashidate 

Il s’agit d’un des trois sites les plus pittoresques du Japon. Amanohashidate signifie “le pont céleste”. En effet, si l’on regarde ce banc de sable couvert de pins à l’envers (photo ci-dessous), un pont apparait entre la terre et le ciel.

Amanohashidate

En été, beaucoup de gens visitent ce petit village pour sa plage, et en hiver, c’est la saison pour profiter des eaux thermales et manger de bonnes choses, comme de fameux fruits de mer.

kitakinki tangoPour y accéder, Kitakinki Tango Railroad (le train local) est pratique. Au départ de ma ville, Toyo-oka, il faut à peu près une heure de trajet. C’est très amusant d’être dans ce petit train, tout en regardant le paysage très paisible.

Pour les pettis budgets par ici l’auberge de jeunesse!

La mer du Japon

dsc_10018Les villes et les villages du côté de la mer du Japon sont loins d’être urbanisées. Ils gardent leurs traditions et leur style de la vie. Les paysages sont donc très beaux. Vous trouvez aussi de belles auberges, entourées de nature.

Vous pourrez profiter de toutes sortes d’activités : nage, pêche, randonnée, ou camping.  En fait, cette région est enregistrée comme parc national.

DSCN0493 (WinCE)

 

L’île de Kaeru (grenouille). Arrivez-vous à la distinguer ?

L’une des plages très fréquentées est la plage de Takeno. Chaque année beaucoup de gens y viennent pendant leurs vacances. A noter, un petit hôtel appelé Takeno-Kaigan National Park Resort Inn.

TakenoBeach_Hyogo_prefectureNational Park Resort Villages (NPRV) est une fondation créée par le Ministre de l’Environnement. Au total, 36 hôtels sont opérés partout au Japon, tous sont situés proche de la nature sauvage. Vous pouvez reserver une chambre comme dans un hôtel ordinaire. Rien de spécial, si ce n’est de nombreux services et un placement idéal ! Passez de bonnes vacances!

Les spécialités culinaires de la région : par ici!

Si vous avez l’occasion de venir dans le Kansai, visitez ma ville. Vous y trouverez une autre facette du Japon, peu connue des étrangers.
Ce n’est pas une grande ville, mais si vous aimez la nature, vous apprécierez les diverses activités possibles tout au long de l’année.

 

Cet article a été écrit par Aki sur le site nippon.fr, qui a bien voulu que je le reprenne sur mon blog. Un grand merci pour ce partage et ces informations précieuses!

Voici un autre site, en anglais, consacré à la région de Hyogo

 

Publicités

Une réflexion sur “ Toyo-oka, Hyogo, Nord du Kansai ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s